L’ACRV a le plaisir de vous faire part de quelques nouveautés et changements intéressants pour le congrès de cette année. Ces changements ont été apportés en réponse à la rétroaction de nos membres et à l’évaluation des congrès des années antérieures. Nous espérons que ces changements permettront de mieux harmoniser la structure du congrès aux besoins actuels des chercheurs sur le VIH/sida au Canada et au visage de l’épidémie.

Parmi les changements pour 2018, mentionnons :

  • Plus de séances d’abrégés : Ces dernières années, le nombre d’abrégés présentés n’a cessé d’augmenter. Pour rendre compte de cette tendance positive, nous avons ajouté au programme une séance spéciale d’exposés oraux qui aura lieu le dimanche matin. Ainsi, il y aura une augmentation de 25 % du nombre d’exposés, ce qui permettra de présenter davantage de travaux de recherche de pointe et rendra le programme du dimanche plus dynamique et plus intéressant!
  • Accent accru sur les populations clés : L’ACRV veut accorder plus d’importance aux populations clés. De la sorte, l’Association consacrera une séance de présentation d’abrégés et offrira un prix supplémentaire de nouveau chercheur à l’auteur du meilleur exposé oral présenté dans cette nouvelle catégorie. Le thème de cette nouvelle séance pour 2018 sera annoncé dans l’appel à abrégés.
  • Renonciation au droit d’inscription pour les membres de la collectivité : Dès 2018, l’ACRV augmentera à près de 500 % le nombre de bourses d’inscription GRATUITES pour les membres de la collectivité! Cela permettra de veiller à ce que ceux qui utilisent le mieux les connaissances acquises par leur participation au congrès puissent le faire sans frais. Les membres de la collectivité qui souhaitent assister au congrès devront demander une bourse.

 

L’ACRV vous remercie de lui faire part de vos observations et travaille constamment à améliorer le modèle du congrès pour les années qui viennent.

Dr. Curtis Cooper
Président
Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRV)