Avec plus de 1 000 membres, chercheurs et autres que les travaux sur le VIH intéressent, l’Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRV) est le principal organisme à regrouper les chercheurs de ce domaine au Canada. L’ACRV est l’organisme à qui l’on doit le Congrès annuel canadien de recherche sur le VIH/sida (congrès de l’ACRV).  Elle encourage les chercheurs canadiens à devenir des chefs de file en matière de transfert de connaissances et à contribuer à une réponse efficace à l’épidémie de VIH/sida, tant ici au Canada, qu’ailleurs dans le monde. Depuis sa fondation en 1991, l’ACRV a fait la promotion de l’excellence en recherche sur le VIH, ce qui passe par des programmes de mentorat et de développement professionnel pour les investigateurs qui débutent dans le domaine. L’ACRV favorise la collaboration et la coopération entre les communautés vouées à la recherche sur le VIH, ce qui comprend les sciences fondamentales, cliniques et sociales, l’épidémiologie et la santé publique. L’ACRV maintient également un dialogue constant avec les personnes vivant avec le VIH/sida et les organismes de lutte contre le sida et encourage l’échange d’informations pour que la recherche dans ce domaine s’adapte à l’épidémie et aux principaux intervenants. L’ACRV est enregistrée comme organisme de bienfaisance.


CAHR ID Symbol

À propos de notre logo

Le logo de l’ACRV symbolise la nature complexe et multiple de la recherche sur le VIH/sida. Les points qui forment la moitié droite du cercle représentent les diverses disciplines et approches impliquées dans la recherche sur le VIH/sida, ce qui inclut : les sciences fondamentales, les sciences cliniques, la santé des populations, les sciences sociales et les communautés/groupes d’intérêt. Le cercle en soi représente l’interconnectivité de toutes ces disciplines et l’importance de la coopération et de la collaboration pour l’atteinte de notre objectif, qui est d’éradiquer un jour le VIH/sida.

La feuille d’érable au centre du cercle représente le Canada et les contributions importantes des chercheurs canadiens à la lutte mondiale contre le VIH/sida. De plus, cette feuille d’érable passe d’une teinte pâle à une teinte foncée, ce qui représente le passage de l’ignorance au savoir en matière de VIH/sida ces dernières décennies, grâce aux résultats de la recherche. L’ACRV est fière de continuer à jouer y un rôle.